Nouvelles Installations Hydrauliques à AGROTEC

Des installations Hydrauliques toujours plus performantes !

20140725_150126-web

Station de pompage du réseau d’irrigation

Poursuivant son engagement dans le domaine de la gestion de l’eau, l’Établissement AGROTEC propose des formations toujours plus adaptées aux besoins des professionnels de la filière.

Le Pôle de Ressources Aménagement et Gestion des Eaux, a permis à l’établissement de mettre en place :

  • une plateforme de recrutement et d’information destinée aux étudiants et aux professionnels (site : www.pole-ressources-eaux.fr),
  • un service de formations continues  adaptées aux métiers de l’Eau,
  • ainsi qu’une plateforme technologique et pédagogique novatrice.

 

Olivier TARDY, Formateur en BTS GEMEAU, nous en dit un peu plus sur les installations Hydrauliques actuellement en chantier, dans le parc de l’établissement :

PRAGE :« Les deux premières plateformes Hydrauliques ont été inaugurées il y a un an, en juin 2013. En quoi consistent-elles ? »

Olivier Tardy :« Il s’agit d’installations basées sur la problématique de la distribution d’eau.

Un banc de régulation permet d’apprendre à équilibrer la pression dans un réseau de distribution construit avec du matériel professionnel (fontainerie, pompes, canalisations), sur une taille réduite.

Nous disposons également d’un réseau statique de distribution d’eau, à ciel ouvert, qui permet d’intervenir sur des canalisations habituellement enterrées et de s’entraîner au montage et au réglage du réseau sur du matériel professionnel. Enfin, nous entraînons nos étudiants à travailler sur le réglage de pompes à partir de modèles fournis par nos partenaires industriels. »

 

PRAGE : « Les métiers de l’Eau regroupent des domaines variés. Vous avez souhaité compléter ces installations afin de couvrir un plus large éventail de techniques, c’est bien ça ? »

Olivier Tardy : « Tout à fait ! Nous souhaitons former des techniciens polyvalents sur un large éventail de champs professionnels tels que l’agriculture, l’industrie, les usages domestiques, mais aussi les milieux naturels. Cela implique donc des apprentissages sur des réseaux d’eau potable et d’eaux usées bien sûr, mais aussi des réseaux d’irrigation et des cours d’eau.»

 

PRAGE : « Ces installations hydrauliques seront donc constituées de plusieurs plateaux techniques ? »

Olivier Tardy : « En effet, elles seront composées des éléments suivants :

–          Un banc de réglage de pompes qui sera créé dans notre hall hydraulique à côté des installations pédagogiques déjà présentes ;

Premiers travaux pratiques sur le réseau Fuyard

Premiers travaux pratiques sur le réseau Fuyard

–          Un réseau « fuyard » en extérieur, simulant des fuites dans des canalisations en fonte et en polyéthylène, qui permettra de se focaliser sur la recherche de fuites sur réseau enterré, en situation réelle. Ce module complétera la formation sur les réseaux de distribution d’eau ;

–          Un réseau d’irrigation, avec asperseurs ou goutte à goutte, qui aura pour double vocation, l’arrosage des espaces verts du parc de l’établissement tout en formant nos apprenants sur la partie liée aux techniques agricoles ;

–          Une tranchée pédagogique, qui mettra les étudiants en conditions réelles de chantier pour la pose de canalisations enterrées (eau potable ou assainissement) ;

–          Et enfin une station de pompage expérimentale par béliers hydrauliques dans le cadre du projet HydroRam, mené en partenariat avec l’association Hydraulique Sans Frontières. L’innovation vient de l’utilisation d’un système ancien (les béliers hydrauliques ont été inventés par les frères Montgolfier au XVIIIème siècle) avec des canalisations souples, en polyéthylène, et selon un régime permanent, car alimenté par un cours d’eau. Ce système de pompage, qui a le mérite de fonctionner avec la seule force motrice de l’eau, sera éprouvé afin d’être ensuite développé dans des parcelles agricoles de pays en voie de développement. »

 

PRAGE : « Le chantier des nouvelles installations a débuté en juillet. Comment se déroulent les travaux ? »

Tranchée pédagogique bientôt fonctionnelle

Tranchée pédagogique bientôt fonctionnelle

Olivier Tardy : « Le chantier avance bien. La 1ère phase s’est déroulée cet été et a permis l’installation de la station de pompage qui alimente le réseau d’irrigation et la mise en place du réseau « fuyard ».

Nous lançons dès le mois de septembre la mise en place du banc de réglage de pompes, ainsi que la création de la tranchée pédagogique.

Seul le projet HydroRam, qui est également un sujet de recherche, est encore dans la phase de montage opérationnel. Il sera donc finalisé en 2015.

En conclusion, toutes les installations hydrauliques devraient être fonctionnelles fin 2015, et serviront de support technique aussi bien à nos étudiants, qu’aux professionnels désirant se perfectionner. »

 

PRAGE : « Vous avez intégré l’équipe d’AGROTEC et le Pôle de Ressources en mars de cette année. Quel a été votre rôle dans la création de ces nouvelles installations ? »

Olivier Tardy : « Depuis mon arrivée à AGROTEC, je m’occupe principalement du pilotage de projets en lien avec les acteurs locaux du territoire, via l’organisation du Forum Eau et Territoire ou du montage opérationnel des nouvelles installations. Je pilote ainsi le projet HydroRam en coordination avec Claude Frangin et les membres de l’association Hydraulique Sans Frontières.

Je suis également en charge du suivi des chantiers depuis le mois de juillet. Et depuis la rentrée des classes, je prends en charge les enseignements de BTSA GEMEAU en topographie et en conception/dessin assisté par ordinateur. Un programme passionnant qui fait que je ne vois pas passer les journées !

Pour finir, je travaille également à la préparation de séquences pédagogiques destinées aux professionnels en formation continue qui viendront bientôt se former sur nos nouvelles installations hydrauliques. »

  Connectez-vous Connectez-vous
  Identifiant
  Mot de passe
mot de passe oublié   
pas de compte